KM64 Neumann x2, calibration des alimentations

Entretien

studio-la-boite-a-meuh-neumann-km64Les deux Neumann KM64 du studio reviennent de chez L’Atelier du Microphone pour une calibration des alimentations.

Présentation du micro et histoire

Le KM64 est un micro statique à lampe petite membrane.
Ce micro crayon ou cigare, (pencil comme disent les anglais) a été fabriqué au milieu des années 60′.
La brochure constructeur disponible sur la page Neumann est datée de 1966.

KM pour Klein Microphon (traduction : petit microphone) apparut en 1953 avec le KM53, premier micro crayon de la marque.
Cette miniaturisation des microphones découlait du besoin d’avoir des micros plus discrets, notamment avec l’arrivée de la télévision.
Les micros habituels, U47 et gros micros à ruban cachaient leurs interprètes.

studio-la-boite-a-meuh-neumann-km64-capsuleLa capsule à diaphragme en métal des KM53 était plus à même que les capsules à diaphragme synthétique de supporter et dissiper la chaleur des lumières intenses des projecteurs des plateaux télé de l’époque.
Les éclairages de plateaux télé qui ont aussi conduit à la création des guitares couleur TV yellow.
Ce jaune ocre apparaissait blanc à la télé en noir et blanc mais reflétait moins l’éclairage des puissants projecteurs que les finitions blanches.

Les séries KM53,54,56 et 64 utilisaient la lampe Telefunken AC701 k qui avait fait ses preuves.
On retrouve cette lampe dans les modèles suivant :

  • Neumann SM69, M249, M49, M50, M269c
  • Schoeps M221B, M222
  • Telefunken Ela M251, Ela M250

studio-la-boite-a-meuh-neumann-km64-priseLe KM64 bénéficie d’une nouvelle capsule la KK64 développée en 1964.
Diaphragme en mylar (en nickel pour les KM53,54,56), elle a une réponse étendue vers les hautes fréquences et une atténuation hors axes indépendante de la fréquence.
Cela se traduit par la reproduction d’un timbre constant (mais d’un niveau variable) lorsque la source se déplace de -135° à + 135° autour de l’axe du micro.

Le KM64 dispose d’un atténuateur 10dB sur le corps.

Page constructeur ici, brochure ici.

KM84

Le KM84 qui a remplacé le KM64 utilisait la même capsule mais avec un préampli à transistor.
studio-la-boite-a-meuh-neumann-km64-alimentationL’alimentation de ce préampli ce faisait par un tout nouveau procédé développé en 1966 par Neumann à la demande de la télévision Norvégienne : l’alimentation fantôme en 48V.

Le KM84 est le premier micro au monde à bénéficier de cette technologie.
Elle s’est par la suite généralisée à tous les micros statiques chez tous les constructeurs.

Le Km64 construit à partir de 1964 n’a pas dû être produit longtemps, le KM84 fabriqué à partir de 1966 l’a rapidement supplanté.

studio-la-boite-a-meuh-neumann-km64-alimentationAlimentation et lampe AC701

Ou pourquoi il faut calibrer précisément les alimentations des micros utilisant des lampes AC701.

Les lampes AC701 nécessitent des tensions d’alimentation très précises.
Marc Henry de L’Atelier du Microphone nous alertait sur les dangers d’une mauvaise calibration de l’alimentation.
Une différence de 0,1V avec la tension nécessaire peut endommager irrémédiablement la lampe à la longue.

Bien alimentée, cette lampe peut durer des dizaines d’années, ce qui est le cas sur nos micros qui ont plus de cinquante ans.

Chaque composant a ses propres tolérances par rapport aux valeurs théoriques et vieillit différemment.
studio-la-boite-a-meuh-neumann-km64-alimentationLes performances de l’alimentation évoluent dans le temps, de même que le préampli autour de la lampe et la lampe.

Il faut donc calibrer chaque alimentation à chaque lampe et préampli.

Nos deux KM64 sont repérés et doivent utiliser l’alimentation dédiée et repérée.
L’échange des alimentation est donc une mauvaise idée.

Les lampes Telefunken AC701K sont chères et difficiles à trouver.
Leur cote en 2022 se situe entre 400€ et 500€.

Neumann avait sorti dès le début une variante, le U64 qui utilise une lampe Nuvistor 7586 à la place de l’Ac701.
Le son et les caractéristiques sont identiques, le micro est un peu plus petit.
Le studio possède un U64.

Caractéristiques

caracteristiques-km64reponse-frequence-neumann-km64

studio-la-boite-a-meuh-neumann-km64Utilisation

Comme tout micro, le KM64 peut être utilisé sur de nombreuses sources.
Il est particulièrement apprécié sur les guitares folk et les instruments à cordes (violons, violoncelles).

Tour des différents modèles Neumann et appréciations par Pierre Jacquot ici.

Certains utilisateurs préfèrent la couleur sonore de la capsule en nickel du KM54.
Cependant le KM64 bénéficie d’un meilleur bruit de fond, d’une réponse étendue dans l’aigu et d’une meilleure réponse en fréquence hors axe.

Une réponse en fréquence hors axe non uniforme détimbre la source lorsqu’elle s’éloigne de l’axe du micro.
studio-la-boite-a-meuh-neumann-km64C’est gênant lorsque la source bouge par rapport au micro ou lors de la prise de son d’ensembles avec plusieurs micros; la repisse de chaque source dans les autres micros sera détimbrée.

Liste des autres micros statiques « cigare » du studio

studio-la-boite-a-meuh-neumann-km64-numeros-serie

 

Dernière actualité
  • Nouveau véhicule utilitaire

    Voici le Fiat Scudo II qui remplace le Jumpy (la Meuh Mobile) détruit dans l’incendie du hangar l’été dernier. Pure coïncidence, il est arrivé le jour où enfin l’épave du Jumpy a été enlevée. Certains y verront un signe. Le Scudo est le même véhicule que le Citroën Jumpy ou Peugeot Expert. 2e génération fabriquée […]

L’actu de la Boîte à Meuh

Suivez-moi aussi sur…
facebook
%d blogueurs aiment cette page :